ARMA


Association Romande des Musiciens Accordéonistes

L’ARMA (Association Romande des Musiciens Accordéonistes) est l’organe suprême des fédérations cantonales des accordéonistes. Elle chapeaute les fédérations qui elles, chapeautent les sociétés. Elle a été fondée en 1935 et a son siège au domicile du Président ou de la Présidente.

Elle compte 5 fédérations en 2018 :
  • AAAJu, Association des Accordéonistes de l'Arc Jurassien *
  • FCFRA, Fédération Cantonale Fribourgeoise des Accordéonistes
  • FCGEA, Fédération Cantonale Genevoise des Accordéonistes
  • FCVDA, Fédération Cantonale Vaudoise des Accordéonistes
  • FCVSA, Fédération Cantonale Valaisanne des Accordéonistes
* Le 15 mars 2013, l'AAJUB, la FCJUA et la FCNA se sont regroupées pour ne former qu'une seule association sous le nom AAAJu.

Ces fédérations comptent ensemble 52 sociétés (mars 2018) ce qui donne environ 900 membres dont 20 % sont âgés de moins de 20 ans.

Pour les intéressés/es, une plaquette relatant l’historique de l’ARMA et des Fédérations a été éditée en 1986.

L’ARMA a pour but :
  • de travailler au développement des sociétés d’accordéonistes romandes
  • de travailler au développement et au rayonnement de l’accordéon romand, quelle que soit sa forme d’expression
  • de veiller aux intérêts des sociétés d’accordéonistes romandes
  • d’entretenir des relations amicales entre elles.

L’ARMA se propose d’atteindre ces buts, entre autres, par :

La promotion de l’accordéon ...
  • Organisation du CRSA (Concours Romand des Sociétés Accordéonistes)
  • Organisation du CSA (Concours Suisse de l’Accordéon), en collaboration avec Akkordeon Schweiz, IG Akkordeon et SALV (concours pour solistes, duos et petits groupes)
  • Les fédérations organisent de leur côté des fêtes cantonales et régionales
  • L’encouragement aux sociétés et groupes à participer à la Fête Fédérale
  • L’encouragement aux fédérations à organiser des camps pour la jeunesse
  • L’encouragement aux fédérations à promouvoir la mise sur pied temporaire d’orchestres inter sociétés pour des buts précis
  • Promouvoir l’accordéon par l’intermédiaire de la radio et la télévision

Le soutien de l’enseignement ...
  • L’organisation de cours d’appoints aux élèves en classe direction au conservatoire
  • Le patronage de cours de direction au conservatoire de Lausanne
  • L’organisation de séminaires et de masterclass mis sur pied par sa commission musicale
  • L’encouragement à participer à des cours et ateliers organisés par Akkordeon Schweiz ou tout autre organisateur

L’offre ...
  • Un système de facturation simplifié et à un prix intéressant de la redevance SUISA (Société suisse pour les droits d’auteurs)
  • Un site internet pour permettre aux accordéonistes, aux sociétés et aux fédérations membres de l’association de communiquer leurs manifestations, vente d’accordéons, de CD, recherche de partitions, etc.

Le partenariat...
  • Elle représente les intérêts de ses membres vers l’extérieur.
  • Elle est une centrale de renseignements à disposition de tous les accordéonistes, fédérations et sociétés en cas de questions, conflits ou autre problème (statuts, contrat ou mandat de direction, règlements de concours, etc.)

La collaboration avec ...
  • Akkordeon Schweiz (le pendant suisse alémanique de l’ARMA)
  • La SAA (Swiss Accordion Association)
  • L’ARMP (Association Romande des Musiques Populaires)

L’information ...
  • Un journal qui paraît 3 fois par an, informe sur tout ce qui se passe dans le monde de l’accordéon suisse romand.
  • Le site internet www.accordeonsuisse.com
  • Les réseaux sociaux (Facebook, Pop’Suisse). En collaboration avec les autres associations de musique en Suisse romande, la page Pop’Suisse propose un autre éclairage sur les différentes formes d’expressions de la musique populaire. L’ARMA collabore également sur plusieurs projets audiovisuels.

La gestion ...
  • Du fichier d’adresses central ainsi que les effectifs en fonction des informations reçues des fédérations.